Conclusion

Conclusion

Donc, la manipulation du génome animale se déroule avec le processus de la transgénèse, qui se caractérise par l’introduction dans l’organisme vivant, si ce n’est plusieurs, un gène. Celui s’exprime dans l'organisme transformé.                                                                                                                                          Ainsi, ces animaux transgéniques laissent lieu à des modifications inimaginables et répugnantes à voir, tel qu’une oreille humaine au dos d’une souris… En résulte de plus, des milliers et des milliers d’animaux d’abord, dans des cages ensuite, rejetés, ce procès étant maintenu de manière incessible, spécialement, dans les pays riches.                                                                                                                                                                                                                                Mais, un autre aspect en est révélé, propulsant plus à l’avant l’Homme  dans son savoir, comme dans sa technique, qui se développent actuellement et touchent de nombreux domaines : production agricole, alimentation, santé (diagnostic, recherches de nouveaux traitements et création de nouvelles molécules et vaccins), thérapie génique, et amélioration des animaux d'élevage. Ainsi, l’insuline humaine est enregistrée en 1973, comme le premier médicament produit par la génie génétique.                                                                                                                                                                                                                             Or, l’étude des effets des animaux transgeniques a conduit à de nombreuses trouvailles, sur les risques éventuels, sur la santé des consommateurs et sur les impacts environnementaux. Le saumon est, en fait, un bon exemple. Ceci n’empêche pourtant pas, le fait que les réglementations à propos de la transgénèse animale, ne sont pas encore assez claires.                                                                                                                                                                                                                                             Quel est obstacle qui pourrait un jour bloquer la curiosité scientifique de l’Homme qui a et pendant le cours de plusieurs siècles comme une « tradition » ?    Cette « tradition » pourrait-elle un jour susciter la crainte, dans la mesure où le génie des scientifiques risquera  un jour de dépasser les limites ? 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site